AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 you're still inside my spirit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 420
Pseudo : Brenda
Célébrité, © : Nina Dobrev, (same old love)

enjoy every moment.

Âge : Vingt-sept ans.
Occupation : Experte scientifique du newport beach police department
Statut civil : Célibataire, un coup à droite, à gauche, et pourtant.
Quartier : Dover shores #7100 maison de campagne.


Post-it
Post-it:
Rps: 2/2 rps

MessageSujet: you're still inside my spirit.   Dim 28 Mai - 21:04


you're still inside me
soan/cybèle - loft de soan

Heureusement que mon frère jumeau avait eu l’idée de me tirer jusqu’à San Francisco pour me changer les idées. Je n’étais pas bien, pas du tout après ce que c’était passé entre Soan et moi. Alors quand mon frère avait vu ça, il avait du intervenir. Nous étions restés deux jours, je m’étais défoulée dans plusieurs boutiques, goinfrée de mauvaises bouffes, restée de longues heures sur la plage à bronzer. Deux jours sans parler de Soan à personne, ni même à mon frère qui pourtant connaît absolument toute ma vie. A vrai dire je ne cherchais même pas à avoir un avis extérieur cette fois-ci ! Je ne voulais pas qu’un conseil m’influence dans mes futurs choix. Finalement j’avais pensé à lui, je n’avais pas profité de mon escapade pleinement. Puis ces jours de congés je les avais pris pour fuir, telle une petite lâche. Je redoutais de m’expliquer avec lui, de devoir m’excuser de mon comportement. Car vous ai-je dit que je m’excuse très rarement ? C’est comme une petite torture de s’excuser ! Mais me voilà, il y a quelques minutes à lui envoyer un message sur son téléphone. J’avais tenté une approche en douceur avec une photo de moi complètement débile. J’avais été effrayée un instant de ne recevoir aucune réponse, puis finalement il avait été rapide.
Maintenant je devais bidouiller un peu sur mon ordinateur pour trouver son adresse. En quelques minutes je l’enregistrais dans mon gps. Puis je décidais bêtement d’aller plus long, toujours tenter. Voilà pourquoi je n’avais absolument pas envie de commencer à hacker quelque chose en lien avec Soan. Mais je m’arrêtais lorsque je trouvais quelque chose d’assez mignon, lui jeune. Je décidais de l’imprimer rapidement, un petit sourire aux lèvres. J’attrapais la photo et je me dirigeais jusqu’à l’adresse, dans le quartier de Jasmine Creek. Je commençais à stresser à me dire que j’allais chez Soan. Une fois devant, je me garais. Lentement j'avançais jusqu'à la porte du loft. Mon doigt pointait en direction de la sonnette, mais il n'appuyait pas. A vrai dire j'avais comme des flashbacks de notre soirée qui revenait me "hanter". Je soufflais un grand coup. Je me détendais et sonnais enfin. Puis je criais.
- Tu devais ouvrir j'ai une surprise pour toi !
La surprise était dans mes mains, je tenais la photo presque en rigolant. Je la tournais en sa direction, lorsqu'il ouvrirait la porte, il pourra l'apercevoir aussitôt. Même jeune, il était déjà complètement craquant, ça donnait déjà envie de lui faire des bisous partout. Au moins avec cette photo j'avais détendre l'atmosphère du début. Qu'est-ce que j'aurais pu faire en arrivant sinon, restais bloquée face à lui...


_________________

    be or not to be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 233
Pseudo : Claire
Célébrité, © : Jensen Ackles, bazzart

Âge : Trente-deux ans au compteur, tire sur les trente-trois.
Occupation : Flic, policier, condé, tout dépend le milieu. Officier de police à temps plein. Impose la loi et l'ordre. Inspire le rêve pour les petits et la peur pour les plus grands.
Statut civil : Enfoiré. En pleine instance de divorce, séparé de celle qu'il avait soit disant aimée. Le temps d'une période, d'un instant, d'une vie. Un amour passager, souvent trop idéalisé, qui a simplement mal fini.
Quartier : Jasmine Creek dans une sorte de loft qu'il occupe avec sa fille adoptive, Skye.


Post-it
Post-it:
Rps: 1/4 libre

MessageSujet: Re: you're still inside my spirit.   Dim 28 Mai - 21:34


you're still inside my spirit
soan/cybèle - loft de soan

Quelques messages échangés avaient suffit pour que Cybèle décide de venir chez moi. Elle n'avait pas été au poste ces deux derniers jours et avait posé ses congés, probablement à cause de la nuit qu'on avait passé l'autre fois. On avait pu au moins prendre nos distance pendant un moment, même si j'ai longuement pensé à elle ces derniers jours. Quand elle était pas là, il y avait comme un vide au poste. Et d'une certaine façon en moi aussi. Je me demandais quand même ce qu'on allait faire, une fois qu'elle aurait débarqué chez moi. On allait discuter, certes, mais la tension était quand même palpable depuis la fois où nous étions allés à Lakewood. Tout avait été trop compliqué entre nous deux après cette nuit qu'on avait passé. Je l'avais mise au défi de me hacker pour retrouver mon adresse, histoire qu'elle mette son talent en oeuvre. Elle était très douée et ça ne m'étonnerait pas vraiment si, après quelques longues minutes, elle débarquait chez moi. Je stressais intérieurement. À vrai dire je redoutais un peu le moment où elle franchirait le pas de ma porte. Je fus tiré de mes rêveries quand la sonnette retentit, et à ce moment là je savais que c'était elle. Je savais que j'allais devoir la confronter. Je l'entendais gueuler de l'autre côté de la porte, elle m'indiquait qu'elle avait une surprise pour moi. Je craignais le pire. Elle était tellement imprévisible parfois qu'elle éveillait tout de même une certaine curiosité en moi. Je soupirais un grand coup avant de rejoindre la porte d'entrée, que j'ouvris ensuite. Je tombais finalement nez à nez avec une photo de moi. Moi petit, mioche, gamin. Ce que vous voulez mais une photo de moi jeune. Je fixais la photo un moment avant de rigoler un instant. Un sourire se dessinait sur mes lèvres.
- Dés que tu m'a dis que tu avais une surprise, j'étais sûr que tu avais fais quelque chose dans ce style... Mon dieu cette photo date tellement. Tu l'as trouvée où ?
Elle avait su détendre l'atmosphère instantanément. Je récupérais la photo qu'elle me tendait, avant de finalement me reculer pour lui laisser la place, afin qu'elle puisse entrer. Elle n'allait de toute façon pas rester plantée devant la porte indéfiniment. Dés qu'elle eu franchis le pas de la porte, je savais que le moment tant redouté allait arriver.
- Tu veux boire quelque chose ?
La phrase basique, typique. Celle que tout le monde emploie quand un invité débarque dans votre appartement. Je m'éloignais vers le salon, en lui faisant signe de me suivre afin qu'elle puisse prendre place. Je me tournais vers elle en attendant sa réponse, et en espérant que la soirée se déroule de la meilleure des façons possible. Disons que je n'avais pas envie de me prendre la tête. Pas ce soir. Et encore moins avec Cybèle.


_________________


give me your love, i need it
I'm in love with the shape of you,we push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too, i'm in love with your body. And last night you were in my room, and now my bedsheets smell like you. Every day discovering something brand new, i'm in love with your body.


Dernière édition par Soan Whittemore le Lun 29 Mai - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 420
Pseudo : Brenda
Célébrité, © : Nina Dobrev, (same old love)

enjoy every moment.

Âge : Vingt-sept ans.
Occupation : Experte scientifique du newport beach police department
Statut civil : Célibataire, un coup à droite, à gauche, et pourtant.
Quartier : Dover shores #7100 maison de campagne.


Post-it
Post-it:
Rps: 2/2 rps

MessageSujet: Re: you're still inside my spirit.   Dim 28 Mai - 21:55


you're still inside me
soan/cybèle - loft de soan

J’attendais devant la porte, la photo entre mes mains. J’avais presque hâte de découvrir sa tête lorsqu’il allait se voir. J’espérais vraiment qu’il y ait d’autres photos de ce genre. Enfin, je devrais peut-être me retenir de continuer mes recherches approfondies, je pourrais tomber sur n’importe quoi ? Imaginez s’il a fait une sex-tape lorsqu’il était plus jeune ? Dégoûtant ! La porte s’ouvre, je prends une longue respiration. Je le vois, il est face à moi. Il rigole en remarquant la photo qu’il prend.
- Photo trouvée avec mes talents, je suis tentée d’en chercher d’autres, avoir des dossiers sur toi. Mais j’ai peur de ce que je pourrais trouver.
Je rigolais à mon tour, il me laissa une place pour rentrer chez lui. J’allais passé la porte, je commençais à découvrir où il vivait. C’était stressant ! Je regardais un peu autour de moi, sans insister. A vrai dire je cherchais des photos, s’il y avait de lui avec d’autres femmes, pourquoi pas même avec sa future ex-femme. Jalouse ? Non, un peu, beaucoup, enfin je me soigne. Je veux juste être prudente, tout observer, tout analyser. Mais je ne devais en aucun cas être intrusive. Je le suivais jusqu’au salon, je m’installais sur le canapé.
- Coca ? Si tu me dis que tu n’en as pas dans ton frigo, alors je ne te considère plus comme un humain normal.
En plus de ça il faut que je sois exigeante, j’aurais pu simplement dire « ce que tu as », mais non tout simplement je demandais mon petit verre de coca. Je devais enfin affronter ce moment auquel j’avais réfléchi durant deux jours, j’avais même réussi à m’en donner des maux de tête affreux. Finalement tout ce que je m’étais imaginée dire, je savais que je n’allais pas les mettre en application, j’allais plutôt improviser, pour paraître plus détendue et moins robotisée.
- Excuse-moi pour la dernière fois.
Ma fierté venait d’être abattue avec un poignard. Mais j’avais une excuse, il s’agissait de Soan. Je n’avais pas envie de le perdre, de le voir disparaître de ma vie. C’est incroyable comme j’ai besoin de lui ! Je commençais déjà à réfléchir à ce que je devais dire ensuite. Je ne voulais pas paraître étrange.
- J’ai longuement réfléchi à ce que tu m’as dit. Tu avais sans doute raison ! J’ai vraiment envie d’avoir quelqu’un dans ma vie, de me sentir tellement aimée pour une fois, avoir une magnifique maison et un petit garçon tellement mignon et intelligent avec qui je pourrais me rouler dans la boue.
Je restais presque bloquée de ce que je venais de dire. Ces envies-là de ma vie future, même ma famille ne les avait jamais entendu. Je venais sans doute d’en prendre conscience ces derniers jours. Il était temps que je reprenne ma vie en mains, que je ne traîne pas dans cette monotonie infinie que je m’imposais.


_________________

    be or not to be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 233
Pseudo : Claire
Célébrité, © : Jensen Ackles, bazzart

Âge : Trente-deux ans au compteur, tire sur les trente-trois.
Occupation : Flic, policier, condé, tout dépend le milieu. Officier de police à temps plein. Impose la loi et l'ordre. Inspire le rêve pour les petits et la peur pour les plus grands.
Statut civil : Enfoiré. En pleine instance de divorce, séparé de celle qu'il avait soit disant aimée. Le temps d'une période, d'un instant, d'une vie. Un amour passager, souvent trop idéalisé, qui a simplement mal fini.
Quartier : Jasmine Creek dans une sorte de loft qu'il occupe avec sa fille adoptive, Skye.


Post-it
Post-it:
Rps: 1/4 libre

MessageSujet: Re: you're still inside my spirit.   Lun 29 Mai - 20:46


you're still inside my spirit.
soan/cybèle - loft de soan

J'avais parlé à Cybèle plus tôt et voilà qu'elle se retrouvait chez moi, brandissant une photo de moi gamin, avec laquelle j'étais tombé nez-à-nez en ouvrant la porte. J'y ai trouvé un certain côté ridicule, mais amusant à la fois. C'était difficile pour moi de m'imaginer à nouveau avec cette tête là, tellement la photo datait, et c'est pourquoi j'ai aussitôt rigolé en voyant la photo, avant de lui demander où est-ce qu'elle l'avait trouvée. Elle m'indiquait alors qu'elle avait du fouiller, qu'elle avait trouvé la photo avec ses talents et qu'elle était en quelque sorte tentée d'avoir des dossiers sur moi. Elle se rattrapait en ayant peur de ce qu'elle pourrait trouver. Je rigolais à nouveau, d'un rire franc cette fois ci.
- J'aurais aimé avoir ton talent pour pouvoir moi aussi avoir des dossiers sur toi. Bien que la photo que tu m'as envoyée toute à l'heure était... Originale elle aussi.
Je me reculais, la laissant passer pour qu'elle puisse entrer. Je refermais la porte derrière nous avant que nous nous rendions au salon. Mon loft était plutôt spatieux et lumineux. Disons que je n'avais pas honte d'inviter des gens à l'improviste chez moi. Même pas Cybèle à vrai dire. Je n'inspirais peut-être pas le grand luxe, mais au moins le confort et la modernité pour un jeune type qui venait de passer la trentaine. Je lui avais proposé à boire, et elle m'indiquait qu'elle serait partante pour un coca et que, si je n'en avais pas dans mon frigo, alors elle ne me considérerait plus comme un humain normal. Je souriais, amusé, face à elle.
- Tu pourras me trouver normal encore longtemps alors; j'ai refais le plein ce matin donc du coca, t'en auras autant que tu veux.
Je filais dans la cuisine pour lui servir son fameux verre de coca. Je retournais dans le salon ensuite, alors qu'elle s'était déjà installée sur le canapé. Je prenais place à mon tour sur un fauteuil après lui avoir servi son verre. Elle me présentait ses excuses pour la dernière fois. À vrai dire elles n'allaient pas être compliquée à accepter étant donné que je n'avais eu aucune rancœur vis à vis de Cybèle. C'était un avantage que je ne sois pas rancunier à ce point.
- Tu n'étais pas obligée de t'excuser tu sais. C'est déjà plus ou moins oublié de toute façon. Je t'ai dis que je ne pouvais pas t'en vouloir de toute façon.
C'était impossible pour moi de lui faire la tête. J'avais essayé le soir de notre retour mais je n'avais pas réussi. En quelques mois elle était sans doute devenue trop importante pour moi. Trop indispensable à ma vie. Peut-être que je commençais réellement à m'attacher. Peut-être que je commençais à ressentir plus que de l'amitié à son égard. Il était encore trop tôt pour lui dire, alors je préférais garder ça pour moi, jusqu'à être sûr de la nature de mes sentiments à son égard. Elle reprenait en m'expliquant qu'elle avait longuement réfléchi à ce que je lui avais dit, que j'avais sans doute raison. Elle me disait qu'elle avait vraiment envie « d'avoir quelqu'un dans sa vie, de me sentir tellement aimée pour une fois, avoir une magnifique maison et un petit garçon tellement mignon et intelligent avec qui je pourrais me rouler dans la boue ». Je rigolais suite à ses dernières paroles, en imaginant Cybèle en tant que maman, le temps de quelques secondes.
- Tu sais... Moi aussi j'ai réfléchi à ce que tu m'as dis. Surtout à ce que tu m'as dis à propos de mon ex-femme. Et je crois que je ne t'ai jamais dis vraiment ce pourquoi je l'avais trompée. C'est sans doute pour ça que tu peux penser que je suis un mec odieux, ou même un enfoiré. J'ai trompé mon ex femme parce qu'anciennement, on prévoyait d'avoir un enfant ensemble. Quelques mois plus tard, on a appris qu'elle était dans l'impossibilité de fonder une famille, de donner la vie... J'ai été anéanti sur le moment en sachant que j'étais dans la période où j'aurais vraiment tout donné pour fonder ma famille, avoir mes enfants et pouvoir les élever. Rien de tout ça n'est arrivé, alors que c'était un rêve que j'aurais voulu réaliser.
Je me livrais à Cybèle parce que j'avais une extrême confiance en elle. Elle était l'une des rares personnes que j'avais avertie de la raison de mes adultères. Et je pense que si elle avait été quelqu'un d'autre, peut-être que ces mots ne seraient jamais sortis de ma bouche. Ou alors avec beaucoup de difficulté.

_________________


give me your love, i need it
I'm in love with the shape of you,we push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too, i'm in love with your body. And last night you were in my room, and now my bedsheets smell like you. Every day discovering something brand new, i'm in love with your body.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: you're still inside my spirit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
you're still inside my spirit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WAY WE WERE :: Newport Beach, California :: Center Newport Beach :: Jasmine Creek-
Sauter vers: