AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 another lonely night - beckham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 250
Pseudo : enide
Célébrité, © : pheebs tonkin + isleys

Âge : vingt-six ans
Occupation : infirmière
Statut civil : célibataire
Quartier : grande villa luxueuse dans le quartier de balboa peninsula


Post-it
Post-it:
Rps: libre

MessageSujet: another lonely night - beckham    Dim 21 Mai - 21:34


Another lonely night - Beckham

Le soleil se couchait et une brise se levait lorsque Leah fit son entrée dans le Beet Blue. Un verre, un seul verre. C’est ce qu’elle s’était dit avant de s’asseoir au bar. « Un whisky, s’il vous plaît. Un autre, merci. » C’est ce qu’elle avait fini par dire, une, deux, trois fois. Le goût prononcé de l’alcool lui faisait du bien, la faisait sentir en vie. Elle se leva et en demanda plus, toujours plus. La jolie brune avait un besoin à combler, un vide à remplir, et ce soir, comme beaucoup de soirs ces temps-ci, elle le comblait par l’alcool. Un groupe de musique fit tout à coup son entrée en scène et Leah, enthousiaste, sauta de sa chaise avec son verre à la main pour aller danser. Elle avait l’impression, à ce moment-ci de la soirée, qu’elle avait enfin retrouver le goût de vivre pleinement sa vie. Ce sentiment ne resta toutefois pas longtemps, car à peine quelques heures plus tard, elle criait à qui voulait l’entendre à quel point la vie était injuste et à quel point elle se sentait seule. « On finit toujours par blesser quelqu’un ou être blessé. C’est injuste, la vie est injuste. Je… je ne sais pas ce que j’ai… fait… pour me retrouver aussi seule. Tu le sais, toi? Oui, toi, avec le… hum… avec le manteau de cuir! » Le jeune homme au manteau de cuir se leva et alla rejoindre Leah qui était à nouveau assise au bar. Il lui murmura une invitation à le suivre chez lui et la prit par le bras. « Ne me… ne touche pas! » L’inconnu agrippa la brune par les deux bras et la tira vers lui. « Dégage, sale con! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre, newcomer

avatar

Messages : 35
Pseudo : spf.
Célébrité, © : jamie dornan, lux.
Âge : trente-cinq ans.
Occupation : ancien acteur, père au foyer sans plus d'enfants à élever.
Statut civil : marié, trompé et abandonné (en instance de divorce)


MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Dim 21 Mai - 21:48


Another lonely night - Beckham

J’ai l’impression de passer mes soirées à écumer les bars de la ville, depuis trois mois. Je préfère largement jouer un rôle de pilier de bar plutôt que de rester chez moi à chialer tout mon saoul dans le lit d’une de mes filles, le nez plongé dans une des peluches. Amira est partie. Elle a pris avec elle nos filles. J’ai tout sacrifié pour ma famille : ma carrière, ma propre famille, une partie de mes amis. Et aujourd’hui, je suis seul parce qu’elle est parti avec l’un de ses derniers, justement. Ce soir ne change pas. Je suis accoudé au bar, à regarder une photo de mes filles dans mon portefeuille en buvant whisky sur whisky. Je replonge une dizaine d’années plus tôt, lorsque j’étais connu et que je claquais ma thune en faisant la fête à foison, en enchaînant les excès. Or, aujourd’hui, je n’ai plus vingt ans : j’en ai trente-cinq. Mais c’est si difficile de ne pas me noyer dans les méandres de la dépression ! Je n’y arrive pas. Je suis faible. Je me lève, m’apprêtant à partir lorsque j’entends des protestations féminines, un ordre : la lâcher. Je me retourne, les sourcils froncés, pour découvrir un mec insistant avec une petite brune. Je bouscule l’homme. « Eh, t’as pas compris ce qu’elle t’as dit ? ». Je le bouscule à nouveau, l’envoyant à moitié dans le décor. Je m’empare de son poignet et le tord d’une façon certainement douloureuse. « Vas-y, dis pardon à la demoiselle, mon con », je lance d’une voix sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 250
Pseudo : enide
Célébrité, © : pheebs tonkin + isleys

Âge : vingt-six ans
Occupation : infirmière
Statut civil : célibataire
Quartier : grande villa luxueuse dans le quartier de balboa peninsula


Post-it
Post-it:
Rps: libre

MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Dim 21 Mai - 22:34


Another lonely night - Beckham

Je m’étais encore mise dans de sales draps lorsqu’un jeune homme dans la trentaine vint m'aider à me sortir du pétrin. Il prit par le collet l’inconnu qui m’avait violemment agrippée par les bras et l'envoya à moitié dans le décor avant de lui tordre un poignet et de lui soutirer des excuses. Surprise et la tête encore un peu dans les vapes de l’alcool, je figeai un instant avant de me tourner vers le trentenaire. « Je n’avais pas besoin de ton aide. Je gérais… je gérais la situation. » La soirée devenait un peu trop intense pour moi et je décidai de quitter. Je m’en allais vers la sortie le pas chancelant lorsque je m’arrêtai soudainement. Je ne pouvais quand même pas partir ainsi, c’était tout sauf poli. Je fis alors demi-tour, murmurai au grand brun qui m'avait défendue un merci presque inaudible, et repartis aussitôt. L'orgueil les amis, l'orgueil.
La porte du Beet Blue venait de se refermer sur moi lorsque je réalisai une chose : j’avais laissé mon sac à mains sur le comptoir du bar. Merde. Trois respirations et quatre phrases encourageantes plus tard, je rentrai à nouveau dans le bar pour aller chercher ce qui m’appartenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre, newcomer

avatar

Messages : 35
Pseudo : spf.
Célébrité, © : jamie dornan, lux.
Âge : trente-cinq ans.
Occupation : ancien acteur, père au foyer sans plus d'enfants à élever.
Statut civil : marié, trompé et abandonné (en instance de divorce)


MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 17:12


Another lonely night - Beckham

Je reste pantois et béat devant cette jeune femme qui oublie de me remercier, sans doute à cause d’un orgueil débordant et prétend pouvoir se débrouiller seule. Pourtant, ça n’était pas mon impression et cela semblait assez clair lorsque l’on compare son physique de poids plume et celui de l’homme que j’ai repoussé. Après m’être fait envoyer paître, je retourne au bar pour terminer mon verre. Alors que je m’apprête à en boire une gorgée, la jeune femme revient et me remercie. « Ah bah une fois le choc passé, la politesse vous est revenue », je réponds avec sarcasme alors que déjà, elle me tourne encore une fois le dos. Je fronce des sourcils en voyant une petite sacoche sur le tabouret à côté du mien. Je laisse échapper un rire, paie ma consommation et saute sur mes pieds, le sac à main très viril avouons-le, dans les mains, pour rattraper sa propriétaire. En ouvrant à la volée la porte du bar, je manque de la percuter de plein fouet. Je secoue le sac à main devant son nez. « C’est ça que vous cherchez ? », je demande avec un grand sourire blindé d’arrogance, comme je savais si bien le faire à l’époque devant les caméras. « Je peux espérer un remerciement plus rapide que le précédent ? », je poursuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 250
Pseudo : enide
Célébrité, © : pheebs tonkin + isleys

Âge : vingt-six ans
Occupation : infirmière
Statut civil : célibataire
Quartier : grande villa luxueuse dans le quartier de balboa peninsula


Post-it
Post-it:
Rps: libre

MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 19:37


Another lonely night - Beckham

Je m’apprêtai à ouvrir la porte du Beet Blue pour la deuxième fois de la soirée lorsque mon fameux sauveur, ce mec qui se la jouait Superman, l’ouvrit brusquement à ma place. Je sursautai et lâchai un petit cri apeuré avant de reprendre une expression de marbre. Il agita alors mon sac à main, celui que j’avais oublié sur le comptoir du bar, devant mon nez en me demandant si c’était ce que je cherchais. Son petit sourire arrogant me fit bouillir de rage. Je n’aurais jamais dû le remercier, lui et son pseudo geste héroïque. « Oui, c’est à moi. » Je lui arrachai des mains ce qui m’appartenait et le dévisageai longuement lorsqu’il osa me demander un « merci » plus rapide que le précédent. « Tu te prends... tu te prends pour qui? Le sauveur du monde? J’allais chercher mon sac à main, je n’avais pas besoin que tu me l’apportes. Tu fais ça souvent, aider les gens qui ne te demandent rien, pour te sentir supérieur? » C’est alors que je me rendis compte d’une chose : ce gars, ce grand brun, c’était le même que celui qui, au feu de joie d’hier, m’avait interrompue, complètement ivre, alors que je parlais avec ma soeur Cybèle. « C’est toi? Monsieur en distance de divorce, c’est toi? » J’éclatai de rire. Bien sûr que c’était lui. Un bruit de pas se fit alors entendre et la porte du bar s’ouvrit tout à coup en me poussant brusquement dans les bras de mon interlocuteur. Gênée, mon visage s’enflamma et je reculai de quelques pas. Les deux hommes qui nous avaient bousculés, l’abruti de première classe et moi, s’excusèrent sincèrement avant de nous offrir chacun un verre pour se rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre, newcomer

avatar

Messages : 35
Pseudo : spf.
Célébrité, © : jamie dornan, lux.
Âge : trente-cinq ans.
Occupation : ancien acteur, père au foyer sans plus d'enfants à élever.
Statut civil : marié, trompé et abandonné (en instance de divorce)


MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 20:27


Another lonely night - Beckham

J’ai le droit à une leçon de moral. Pendant qu’elle déblatère sur mon attitude et ma pseudo supériorité, je croise les bras sur mon torse et mime de parler du bout des lèvres, les yeux levés au ciel, faussement agacé. « Oh mais si j’avais su, j’aurais laissé ton sac à mille balles sur le comptoir pour qu’une connasse le vol », je réplique. La jeune femme me regarde curieusement, un instant. Je m’observe dans le reflet de la baie vitrée. J’ai tellement l’air désespéré que cela ? Je suis cerné et très mal rasé, les yeux rougis et gonflés. Tout ce qu’Amira déteste, un homme négligé. Mais je comprends qu’elle ne me regarde pas pour ça. Pour une toute autre raison. Je fronce des sourcils et essaie de recaser ce qu’elle me dit. Bing, ça tinte dans mon cerveau ! Hier, au feu de joie, je me suis interposé dans une conversation avec des copines d’Ivy (une amie de ma femme) et j’ai hurlé que j’étais en instance de divorce. J’étais défait. Un peu comme tous les soirs, non ? L’inconnue éclate de rire, ce qui me froisse. « Toi, perds ta virginité avant, on parlera ensuite de divorce », je réplique avant que l’on se retrouve accidentellement dans les bras l’un de l’autre. Puis, de fil en aiguilles, invités pour un verre d’excuse. L’un des hommes nous ayant bousculé me demande mon prénom. « Beckham ». Et je lève les yeux au ciel en entendant les vannes sur le footballeur. Routine. Pas d’originalité. Je me surprends à poser mon regard sur la brune, attendant de découvrir son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 250
Pseudo : enide
Célébrité, © : pheebs tonkin + isleys

Âge : vingt-six ans
Occupation : infirmière
Statut civil : célibataire
Quartier : grande villa luxueuse dans le quartier de balboa peninsula


Post-it
Post-it:
Rps: libre

MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 21:09


Another lonely night - Beckham

J’avais mal entendu ou il avait dit « pour qu’une connasse le vole »? Pardon? Un peu plus et je lui sautais dessus, et pas sexuellement parlant, non, je-lui-casse-le-nez parlant. Ce grand brun avait définitivement le don de me mettre hors de mes gonds. Il dépassa toutefois les bornes en me lançant au visage de perdre ma virginité avant de pouvoir parler de divorce. Le visage rouge de colère, les sourcils froncés d’émotions et les poings serrés de frustration, j’allais répliquer par une insulte lorsque je me sentis violemment projeter vers lui. La violence du coup me fit perdre le fil de la discussion, ou plutôt de la dispute, et je ne répondis rien, préférant bouder dans mon coin plutôt qu’ajouter quelque chose que de toute façon j'allais regretter le lendemain. Les deux jeunes hommes qui nous avaient bousculés dans l’entrée nous offrirent alors un verre et nous demandèrent notre prénom. Il s’appelait Beckham, alors, l’abruti de première classe. Beckham. Je devais l’avouer, il avait un beau prénom. « Leah », répondis-je à mon tour. Une table se libéra au moment où nous nous dirigions vers le bar et nous en profitions pour nous y asseoir. Je commandai un whisky, en prit une gorgée, puis le but d’un coup sec en entendant un des jeunes hommes parler façon footballeur. Pitié. « Bon, bah, ce fut sympa, ou pas, merci, ou pas, mais le vieux Beckham et moi, on doit y aller.  » Je ne savais pas pourquoi j'avais ressenti le besoin d’inclure le grand brun dans mon plan pour me tirer d’ici, mais peu importe, c’était trop tard, c’était déjà fait. Je me levai, sentis le plancher tourner et m’agrippai sur le dossier d’une chaise. J’avais atteint mon quota d’alcool et je ne me sentais plus très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre, newcomer

avatar

Messages : 35
Pseudo : spf.
Célébrité, © : jamie dornan, lux.
Âge : trente-cinq ans.
Occupation : ancien acteur, père au foyer sans plus d'enfants à élever.
Statut civil : marié, trompé et abandonné (en instance de divorce)


MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 21:34


Another lonely night - Beckham

Je liquide mon verre à une vitesse grand V alors que les deux inconnus nous ayant invités parlent football. Ce n’est pas parce que je porte comme prénom le nom d’une star du ballon rond et que je suis un mec que ça m’intéresse. Je suis plutôt cinéma, ancien acteur et fils de Marcus Youth, le grand producteur, oblige. La jeune femme répondant au nom de Léah partage visiblement mon ennui et trouve un moyen, une excuse, pour que nous nous échappions. Je lui emboite le pas mais tout comme elle, je titube. J’abuse trop de la tease et de l’alcool, dernièrement, mais ce sont les seules choses qui m’empêchent de faire une connerie et me font oublier qu’Amira est partie avec nos filles. Iona et Clara me manquent cruellement et rien que d’y penser, mon cœur se serre. J’aurai pu supporter le départ de ma femme, sa tromperie avec Mike, mon meilleur ami depuis trente ans mais qu’elle m’enlève nos filles que j’élève chaque jour depuis sept ans pendant qu’elle développe sa carrière … je ne peux pas. Je rattrape de justesse Léah mais manque également de tomber dans la manœuvre. Toutefois, ça me fait rire. Nous sortons du bar en nous tenant pour garder l’équilibre. On a l’air de pauvres gens, sérieux. « On doit aller où ? », je demande sans m’apercevoir qu’en vérité, je hurle pour couvrir le bruit plutôt atténué de la circulation. « C’est moi ou le trottoir n’est pas droit ? ». Je suis définitivement dans un état lamentable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin, queen of pandas

avatar

Messages : 250
Pseudo : enide
Célébrité, © : pheebs tonkin + isleys

Âge : vingt-six ans
Occupation : infirmière
Statut civil : célibataire
Quartier : grande villa luxueuse dans le quartier de balboa peninsula


Post-it
Post-it:
Rps: libre

MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Lun 22 Mai - 23:02


Another lonely night - Beckham

La bar tournait, les verres tournaient, les gens tournaient. J’avais un tel vertige que je ne savais plus comment me tenir debout. Un pied en avant, deux pieds en avant… quoi? Je sentais mon corps s’approcher dangereusement du sol lorsque Beckham me rattrapa de justesse. Je pris appui sur son épaule et il fit de même : ensemble, nous nous dirigeâmes vers la sortie du bar. Je tentai alors de me souvenir pourquoi j’étais ici, dans le Beet Blue, vieux bar miteux. Je me souvins alors de Lou, de la manière qu’il m’avait laissée, de ma mère, qui avait trompé mon père, de Sophie, avec qui je m’étais disputée et des patients que j’avais perdus dans la journée d’avant-hier. Je me souvins aussi à quel point je me sentais seule, rejetée, mal aimée, abandonnée. C’est alors que Beckham hurla dans mes oreilles pour me demander où on devait aller. Il y avait du bruit dehors, mais pas autant. « Arrête de crier, tu vas me rendre sourde! », hurlai-je à mon tour. Je trébuchai alors et entraînai ma nouvelle connaissance dans ma chute. « Merde…», dis-je sérieusement avant d’éclater de rires. « On est ridicules, de vraies épaves. Le mec en instance de divorce et la fille incapable de décrocher de son ancienne relation. L’amour, c’est un mensonge, c’est la pire connerie du monde. » Je m’étalai sur le trottoir de tout mon corps. Je ne manquais jamais une occasion de dire que l'amour c'était la pire connerie du monde. « Je suis désolée d’avoir été aussi désagréable avec toi. Merci pour ton aide. » Je regardai le ciel étoilé qui bougeait dans tous les sens.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre, newcomer

avatar

Messages : 35
Pseudo : spf.
Célébrité, © : jamie dornan, lux.
Âge : trente-cinq ans.
Occupation : ancien acteur, père au foyer sans plus d'enfants à élever.
Statut civil : marié, trompé et abandonné (en instance de divorce)


MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    Mar 23 Mai - 12:58


Another lonely night - Beckham

De nouveau, la jeune femme trébuche et m’emporte avec elle. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle s’accroche ainsi à moi pour se retenir de tomber si bien que je me retrouve étaler sur le sol. J’ai l’air pathétique mais un peu plus ou un peu moins, ça ne me fait pas grand-chose. Comme cette Léah le dit si bien, nous sommes ridicules et nous avons l’air d’épaves. J’assume. Qui serait pimpant et au taquet après ce qu’il vient de m’arriver ? J’apprends également les raisons de son trouble : visiblement, elle n’arrive pas à oublier quelqu’un. Un point commun. Je l’imite, m’allongeant de tout mon long et observe les étoiles dans le ciel. « Huit ans de mariage, deux enfants et ma meuf se barre avec mon meilleur pote ». Je pose mon bras sur mes yeux comme si j’allais pleurer mais finalement, j’éclate de rire. « Et toi, Léah, il t’as fait quoi ton ex pour que tu sois aussi misérable ? », je demande en tournant la tête vers elle pour l’observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: another lonely night - beckham    

Revenir en haut Aller en bas
 
another lonely night - beckham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WAY WE WERE :: Newport Beach, California :: Center Newport Beach-
Sauter vers: